Dental Dents Implants


Les problèmes dentaires sont très fréquents, surtout lorsque notre hygiène bucco-dentaire est négligée. Dans la plupart des cas, des traitements sont proposés par le dentiste pour régler la situation. Néanmoins, il peut arriver que le dentiste soit obligé d’extraire une dent malade afin de préserver votre santé bucco-dentaire. L’extraction des dents n’est évidemment pas une partie de plaisir ! C’est même l’une des plus grandes peurs des enfants et de certains adultes. Jetons un coup d’œil dans cet article.

Pourquoi le dentiste doit-il arracher une dent ?

Généralement, les dents permanentes commencent à apparaître dès l’âge de 6 ans. Dès lors, tout peut arriver : une carie, une infection, etc. Dans certains cas, le chirurgien-dentiste peut encore sauver la dent malade. Mais dans d’autres cas, il est obligé d’extraire cette dent.
Il peut, entre autres, arracher une dent lorsque :

  • Elle est gravement déchue,
  • Elle est fracturée
  • Elle déménage à cause d’une maladie des gencives,
  • Sa racine est fracturée.

L’extraction de la dent est le dernier recours, la solution définitive quand il n’y a plus rien à faire, quand la dent est complètement fragilisée. C’est aussi une opération qui suscite beaucoup de peur chez les enfants comme chez les adultes. Néanmoins, il faut savoir que le dentiste pèse vraiment le pour et le contre avant de procéder à cette intervention.

Types d’extraction dentaire?

Il convient tout d’abord de noter qu’il existe différents types d’extraction dentaire. Nous avons des extractions simples (également appelées exodontie) et des extractions chirurgicales (également appelées odontectomie).

L’exodontie est pratiquée sur des dents qui n’ont pas subi de dommages majeurs ; c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’anomalies dans la forme, la position et la structure de la dent à extraire. Ce dernier s’arrachera donc sans difficulté.

La dentectomie, quant à elle, est la solution pour arracher une dent totalement ravagée par la carie, une dent peu visible ou difficilement accessible. Si, par exemple, les racines de la dent du patient sont courbées, la seule alternative sera de recourir à l’odontectomie.

Selon le problème dentaire présenté par le patient, le dentiste saura utiliser l’un de ces types d’extraction pour extraire la dent malade.

, pourquoi cette opération et comment ?

Comment se passe l’intervention ?

Pour extraire une dent, le dentiste suit plusieurs étapes. Le premier et l’un des plus importants est l’assainissement du champ opératoire : le cabinet doit être aseptisé, les instruments stérilisés et la bouche du patient désinfectée. Une fois cette étape passée, le dentiste anesthésie localement le patient. Ainsi, le nerf de la dent à extraire est endormi. A ce niveau, le patient ressentira un engourdissement qui durera quelques heures.

Ensuite, nous avons le stade de syndesmotomie; il s’agira d’extraire les attaches conjonctives et épithéliales de la dent malade. L’instrument utilisé s’appelle le syndesmotome et est assez tranchant. Ensuite, le dentiste déplace la dent en plaçant un élévateur entre celle-ci et l’os alvéolaire.

Enfin, le dentiste déracine la dent à l’aide d’une pince. La dent est ainsi complètement extraite. Et c’est ainsi que le dentiste procède pour extraire une dent.

Certains cas sont un peu plus complexes et nécessitent une procédure particulière. Par exemple, il peut arriver que le chirurgien-dentiste soit obligé de faire une séparation en plusieurs morceaux avant d’extraire une dent. Il devra effectuer un polissage des os et faire quelques points de suture.

Que se passe-t-il après l’opération ?

Une fois la dent extraite par le dentiste, le patient devra attendre 2 à 3 semaines pour une cicatrisation complète, sauf complication.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.